Au service de l’innovation et de l’industrie genevoise

Inauguration de l’installation photovoltaïque sur les toits de l’usine Kugler Bimetal au Lignon

Propriétaire du bâtiment qui abrite Kugler Bimetal SA, au cœur de la zone industrielle du Lignon, la FTI a inauguré en présence du Conseiller d’état Antonio Hodgers l’installation photovoltaïque qu’elle y a déployée sur 1’500 m2 de toiture. Construite dans les années 1960, cette dernière se devait d’être rénovée. La FTI a profité de ces travaux pour poser 830 panneaux dont la production annuelle est estimée à 300’000 kWh. Surtout, l’installation démontre qu’un modèle énergétique en circuit court et à prix compétitif est possible.

Jérome Chanton (DG de Kugler Bimetal), Antonio Hodgers (Conseiller d’Etat en charge du Département du Territoire) et Yves Cretegny (DG de la FTI)

Plus qu’une installation photovoltaïque

Dans le cadre du développement des écoParcs industriels, la FTI cherche à valoriser ses biens au travers de solutions novatrices en partenariat avec ses locataires. Ainsi, le projet d’installation photovoltaïque de l’usine Kugler Bimetal a été lancé dans le cadre de la réfection d’une partie de la toiture. Au-delà des seuls enjeux techniques, il a permis de mettre en œuvre un modèle énergétique en autoconsommation en phase avec les prix du marché.

L’installation répond simultanément à des enjeux environnementaux et économiques. L’électricité produite couvrira près de 10% de la consommation de l’usine, ce qui constitue un excellent ratio compte tenu des besoins importants de sa fonderie. En cas de production d’électricité supérieure aux besoins, le surplus pourra être réinjecté dans le réseau. En tant qu’acteur foncier important sur le territoire genevois, la FTI devient de surcroît vendeur d’énergie renouvelable aux locataires industriels de ses propres bâtiments. Cette démarche s’inscrit dans la transition des ZI genevoises en écoParcs industriels.

Installée par l’entreprise genevoise Eger Energy SA, le coût de l’installation est de CHF 350’000.-, intégralement pris en charge par la FTI.

Sauvetage d’un fleuron de l’industrie genevoise

Issu de l’entreprise Kugler fondée en 1864, Kugler Bimetal SA est l’une des plus anciennes entreprises métallurgiques indépendantes de Suisse. Elle est aujourd’hui reconnue comme spécialiste mondial de la tribologie (science des frottements). Elle doit sa réputation à un procédé Bimetal qui permet de garnir de bronze une ou plusieurs faces de pièces mécaniques en acier, réalisant l’alliance parfaite de la résistance mécanique de l’acier et des propriétés antifrictions du bronze.

Ces dernières années, l’entreprise a traversé une passe délicate. Pour y pallier, une nouvelle direction a été mise en place en 2012 avec une feuille de route et un business model adapté. Cependant, les dettes accumulées par l’entreprises se sont avérées trop lourdes : bien que bénéficiaire, son niveau d’endettement bloquait les investissements nécessaires à son assainissement durable.

Après accord de la Ville de Genève, propriétaire du terrain, l’entreprise a alors conclu avec la FTI une opération de cession-bail (sale and lease back) : en rachetant en 2014 le droit de superficie détenu par Kugler Bimetal et son usine, la Fondation a permis à l’entreprise de disposer de liquidités afin de rembourser ses dettes puis d’investir dans des machines de dernière génération, bénéficiant également pour ce volet d’une recapitalisation et d’un accompagnement par les sociétés C4 Investments et Shake Consulting.

Une démarche couronnée de succès : Kugler Bimetal est aujourd’hui une entreprise pérenne dont la technologie trouve de nouveaux débouchés dans l’industrie, l’hydraulique, l’aéronautique et les transports. Elle compte près de 70 collaborateurs et a enregistré au premier semestre 2018 une augmentation de son chiffre d’affaires de plus de 25% comparé à la même période en 2017.

L’entreprise est par ailleurs membre du pôle d’excellence genevois de l’industrie aéronautique représenté par l’association GAIN – Geneva Aero Industry Network.

Opération WIN-WIN

Cette opération est gagnante pour chaque partie. Les entreprises industrielles n ‘ont pas pour vocation d’immobiliser des capitaux dans la pierre. Le rachat du bâtiment par la FTI, a permis à Kugler Bimetal d’assainir ses finances et de moderniser son outil de production. Elle occupe ainsi moins de surface, libérant des espaces pour de nouvelles entreprises industrielles. Accueillir plus  d’entreprises pour une même surface brute de plancher, c’est un des objectifs de la stratégie écoParc déployée par la FTI.

Accompagner les besoins des entreprises industrielles

La FTI – Fondation pour les terrains industriels de Genève gère l’ensemble des périmètres industriels du canton. Acteur public, elle propose des surfaces à des prix compétitifs, aussi bien pour des artisans que des PME ou des groupes industriels. Simultanément, elle facilite l’implantation, le développement voire le relogement des entreprises dans le Canton de Genève.

La FTI participe à la coordination de l’aménagement et de la planification des zones industrielles, notamment dans le cadre du projet PAV, ainsi qu’à la rationalisation de la gestion des espaces voués aux activités industrielles et artisanales. En provoquant des synergies entre acteurs publics, développeurs immobiliers et entreprises, elle est au cœur de la mutation des activités industrielles à Genève, comme en témoigne la transition des ZI genevoises en écoParcs industriels.